Broderie et maroquinerie font bon ménage grâce aux technologies Tajima

Broderie - Textile - Broderie sur cuir - Prêt à porter - Le 18/05/2018

Tajima, leader international japonais dans la fabrication de machine à broder et partenaire de la MMM (Maison Mode Méditerranée à Marseille) depuis 2016 a initié pour les lauréats d’Open My Med Prize le premier workshop « Fashion Tech » lors du Fashion Booster Campus qui s’est tenu du 5 au 9 juin 2017.

 

Lors du workshop donné par Franck Raynal, Directeur de Tajima Europe, les 20 lauréats, en immersion au sein du siège de l’industriel japonais implanté à la Ciotat, ont découvert les innovations en broderie industrielle. Passant de la 3D digitale à la broderie en direct, une source d’inspiration tech indispensable pour cette nouvelle génération adepte du mix des tendances Craft and High Tech. C’est à l’issue de ce workshop que Tajima Europe a décerné son Fashion Tech Award à la marque de sacs Okhtein.

 

À propos de l’Open My Med et de la Maison Mode Méditerranée

Retour sur la dotation Tajima à l’Open My Med Prize 2017 : la MMM se félicite d’avoir réussi ce projet d’ampleur internationale, grâce à l’aide de son partenaire Tajima Europe, et l’implication de sa marque lauréate Open My Med Prize 2017 Okhtein (EGYPTE).

Franck Raynal, Directeur de Tajima Europe :

 » Ce partenariat est très important pour nous, car nous apportons ainsi notre soutien au monde de la mode. C’est une excellente opportunité de montrer la technologie à laquelle peuvent avoir accès les designers de demain, les différentes options possibles, etc… Car ils créent mais ne savent pas techniquement parlant, tout ce qu’il est possible de faire aujourd’hui. Ce prix leur donne accès à tout cela, et nous permet de déceler les nouvelles attentes du marché. « 

 

Une expérience exclusive initiée en 2017

Après 6 mois de travail et d’échanges avec les équipes de Tajima, le duo égyptien OKTHEIN s’est rendu à Milan le 18 décembre 2017 pour lancer en production leur prototype de sac. Retranscription digitale des maquettes avec les spécialistes, découpage au laser des cuirs, confection et tests de broderie avec les experts, toute l’équipe technique et les machines de l’atelier milanais étaient mobilisées pour répondre à leurs besoins spécifiques lors de cette journée.

 

Un partenariat qui se poursuit avec une collection 2018

Suite au passage d’Okhtein au sein du Studio Auriga à Milan, la marque de sacs égyptienne a bénéficié du réseau international de Tajima pour réaliser cette nouvelle collection chez elle en Égypte, inspirée de l’immersion Fashion Tech d’Open My Med Prize. Après avoir présenté le duo à son distributeur égyptien Arab Trade & Dist. Co. S.a.e., Franck Raynal laisse la main aux créatrices qui gèrent désormais en totale autonomie sur place, la production de ce sac pour la nouvelle collection hiver 2018.

 » Les techniques qu’utilisent Tajima en matière de cordage sont impressionnantes, et nous ne nous doutions pas que la technologie avait fait de tels progrès. Cette dotation exceptionnelle nous a vraiment ouvert les yeux sur les possibilités de mixage avec le cuir, et la découverte de ces nouvelles techniques a été une véritable source d’inspiration pour nous. A tel point que nous avons décidé de baser toute notre collection Automne Hiver 2018 sur l’utilisation du cordage et de la broderie sur cuir. Un seul échantillon aura suffi à être la source d’inspiration de toute une collection. « 

Aya & Mounaz Abdelraouf, créatrices d’Okhtein

 

La pièce en cuir réalisée avec la technologie Tajima

Okhtein Bag (3)Okhtein Bag (1)  Okhtein Bag (5)