Webinar EPSON : les nouvelles opportunités de croissance de l’impression textile

C!Print - Impression textile - Le 30/03/2021

REPLAY • Selon le cabinet Smithers-Pira, l’impression numérique textile ne représente encore « que » 5% de l’impression textile dans le monde, mais son taux de croissance affiche les 12%. Présent sur ce marché depuis les années 2000, EPSON creuse aujourd’hui son sillon sur ce secteur avec une offre complète de solutions en DTG (Direct-To-Garment), sublimation et impression directe. Le 30 mars, le fabricant a organisé un webinar dédié à ce marché et aux nouvelles opportunités de croissance qu’il représente. Replay.

 

Cela fait déjà de nombreuses années que le jet d’encre a fait ses preuves dans le domaine de l’impression textile, et pourtant, le sujet reste encore quelque peu « tabou ». Dans la mode, par exemple, réussir à faire dire à une grande maison de luxe qu’elle imprime une partie de ses collections en numérique relève encore de la mission impossible, alors que 80% des marques le font effectivement. Dans la décoration aussi, il faut prendre son bâton de pèlerin pour convaincre les designers des atouts de cette technologie. Dans le secteur du soft signage enfin, le marché français commence tout juste à se réveiller, comparé à celui de nos voisins allemands ou au marché américain.

La crise que nous traversons pourrait cependant changer la donne.  De nouveaux usages et de nouvelles attentes apparaissent à la faveur de la pandémie que nous traversons. Des signaux faibles, comme le besoin d’éco-responsabilité ou de productions plus locales, sont désormais au coeur des attentes des consommateurs, et donc de la stratégie des entreprises.

 

 

 

EPSON, qui a pris le tournant de l’impression textile dans les années 2000  est un observateur avisé de ce marché. Ses récents développements en portent la marque.

Parler d’impression numérique textile chez EPSON, c’est parler d’éco-responsabilité, de personnalisation et d’outils industriels qui permettent de produire facilement et de façon rentable de petites séries et de la relocalisation industrielle.

C’est aussi découvrir une offre complète de solutions et de technologies à même de répondre à tous types de demandes. Impression directe, impression DTG, sublimation… les solutions d’impression textile proposées par EPSON couvrent aujourd’hui tous les champs d’applications.

 

Étaient présents autour de la table-ronde animée Cécile Jarry, journaliste :

  • Elisabeth Vilar-Bothin, Responsable des Marchés Industriel et Arts Graphiques chez EPSON France
  • Vincent Aubert, Chef de produits Sign, Sublimation, DTG et Étiquettes chez EPSON France
  • François Le Bas, Ingénieur commercial, responsable des marchés industriels EPSON France

Avec le témoignage exclusif de :

  • Antonio Marques da Costa,  Pdg de MP3 PLV
    Antonio Marques da Costa dirige MP3 PLV depuis 2016. Spécialisée dans la conception et la fabrication de PLV à plat et en volume, l’entreprise située près de Laval travaille aussi bien pour des clients comme Lactalis ou Leclerc que de grands noms du luxe comme Louis Vuitton. Dans ses valeurs, on retrouve une vraie exigence de qualité mais aussi la nécessité de s’engager  dans une démarche durable.
    En 2020, Antonio Marques da Costa a décidé de diversifier son activité avec de l’impression textile numérique : son choix s’est porté sur une SureColor F-10 000, avec déjà deux belles références : Paris 2024 et le Tour de France.

 

VOIR LE REPLAY
L’impression numérique textile chez EPSON : de nouvelles opportunités de croissance à saisir

 

 

 

 

 

VOIR AUSSI
REPLAY : La communication visuelle en force