Webinar E-Cervo : la SNCF et Média Graphic témoignent

C!Print - Le 16/03/2021

REPLAY •

 

Aujourd’hui, la question n’est plus de se demander si oui ou non, il faut faire du web-to-print mais plutôt de savoir comment réussir cette transformation digitale, essentielle à la survie et au développement de son entreprise

 

 

ll y a un an, lorsque l’on parlait de web-to-print devant un parterre d’imprimeurs, beaucoup étaient encore en questionnement sur la nécessité de proposer ce type de services. Quelques mois (et une pandémie) plus tard, de nombreux doutes ont été levés car beaucoup ont pu observer, parfois cruellement, que chez leurs confrères déjà équipés, l’impression en ligne a joué, en 2020, un rôle d’amortisseur évident. Et cela continue. Là où des imprimeurs traditionnels se sont retrouvés avec des chutes de 70 voire 80 % de leur activité à cause du confinement, avec des commerciaux qui ne pouvaient plus se déplacer, ceux qui avaient une boutique en ligne ont continué à travailler, avec même, pour certains, une vraie croissance sur la partie e-commerce.

L’année qui vient de s’écouler a aussi montré les limites de certains modèles de production, notamment chez les majors de l’impression en ligne qui ont souffert d’importants problèmes d’acheminement, avec des colis bloqués à la frontière et des services clients mis à rude épreuve. Pour les acheteurs d’imprimés en ligne, la solution est venue des imprimeurs de proximité qui ont pris la relève, avec succès.

 

 

Le 11 mars dernier, lors du webinar organisé par E-Cervo, en partenariat avec C!Print L’Agence, Bruno Ciman, responsable national Ligne Métier Edition de la SNCF, et  Franck Pedron, responsable du service prépresse et numérique de l’imprimeur rennais Media Graphic, sont venus témoigner de leur expérience dans le domaine du web-to-print. L’un dirige une imprimerie intégrée avec une vingtaine d’ateliers et près de 800 commandes/jour en web-to-print. L’autre travaille dans une imprimerie de labeur qui depuis un an offre à ses clients la possibilité de passer leurs commandes en ligne.

Deux profils très différents donc mais qui s’accordent sur un même constat : l’importance du web-to-print pour favoriser le développement et la croissance de leur entreprise. Ils sont accompagnés aujourd’hui par la société E-Cervo, dirigée par Jean-Marc Goldstein, qui équipe près 200 clients.

 

Visionnez le replay :