À voir sur C!Print : OKI révolutionne le transfert numérique et sérigraphique

C!Print - personnalisation - Le 24/01/2020

Le fabricant japonais dévoile pour la première fois en France, sur le salon C!Print, son modèle Pro9541WT, une imprimante 5 couleurs pour transfert numérique et sérigraphique, conçue notamment pour les marchés de la personnalisation d’objets et de textile promotionnels.

 
Si la commercialisation a déjà débuté, au travers des distributeurs Etablissements Rousseaux (stand 1A23) et Promattex (stands 1C24 & 1C28), la présentation officielle du nouveau modèle OKI, la Pro9541WT, aura bien lieu sur le salon C!Print.
Avec la Pro9541WT, le constructeur japonais propose la première imprimante 5 couleurs (CMJN et le blanc) du marché pour transfert numérique et sérigraphique. Conçu notamment pour les marchés de la personnalisation d’objets et de textile promotionnels, le nouveau modèle OKI (technologie toner) offre la possibilité d’imprimer sur supports foncés. « Cela permet de travailler sur un nombre de substrats illimité, sans découpe ni échenillage », estime Carole Dufour, responsable communication et marketing chez OKI. Coton, polyester, toile, denim, nylon, feutre, cuir et autres pour les vêtements et textile. Acrylique, céramique, verre, métal, émail, bois et autres pour les objets à surface dure. Le champ d’applications est énorme.
 

 
Fabrication simple d’écrans de sérigraphie
 
La Pro9541WT, qui permet d’imprimer des couleurs vives, des blancs opaques et des noirs véritables en un seul passage, offre aux sérigraphes, marqueurs et même distributeurs d’objets et de textile publicitaires, l’opportunité de pouvoir réaliser de courtes séries de manière rentable, dans des délais d’exécution très rapides. « En moins de sept minutes, on peut préparer jusqu’à 60 logos pour du transfert sur objets sur une feuille A3+ », explique Carole Dufour. Car l’autre grand avantage de la Pro9541WT, c’est la prise en charge de feuilles d’un format allant jusqu’à 329 x 483 mm (A3+).
Enfin, et surtout, le nouveau modèle OKI offre aux spécialistes de la sérigraphie une méthode très simple de fabrication d’écrans (appropriée pour un nombre de mailles compris entre 85 et 230) ! En effet, le constructeur japonais s’est associé au fabricant de papier américain Neenah afin de permettre à la Pro9541WT d’imprimer sur le papier « Exostencil Screen Prep Paper », offrant ainsi un moyen de créer et récupérer des écrans « sans produits chimiques ». Un processus simple, en deux étapes, permet ainsi de passer en production en quelques minutes seulement.
 
 
 

Retrouvez OKI sur son stand 1E28.

 

JE PRENDS MON BADGE